Application ⁄ Références ⁄ L’isolation avec les solutions de systèmes PAVATEX (D)
Rénovation de l’ancien selon les derniers standards énergétiques

L’isolation intérieure de la façade classée monument historique et les mesures d’isolation phonique des planchers intermédiaires constituaient les principaux défis de la rénovation d’un bâtiment de plus de 500 ans à Landshut. Une solution s’est imposée : les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX qui s’intègrent parfaitement dans la partie historique tout en répondant de manière optimale aux exigences de la physique du bâtiment. Une fois rénové, le bâtiment est ainsi conforme au standard énergétique strict KfW 60 qui s’applique aux constructions neuves en Allemagne.

Landshut compte parmi les rares villes allemandes dont le centre médiéval a été préservé en grande partie dans sa forme initiale. L’une des merveilles de Landshut est la rue principale Neustadt au cœur de la ville, bordée de nombreuses boutiques et demeures médiévales conservées en l’état d’origine. Au numéro 527 se dresse une pure merveille architecturale: une bâtisse de trois étages à usage commercial et d’habitation datant de 1496, parée d’une façade néogothique qui en fait l’un des édifices les plus remarquables de la rue.

Le défi: la protection des monuments historiques

Rudi Napholtz, exploitant d’un magasin de décoration et d’aménagement intérieur à Landshut, a lui aussi succombé au charme de ce joyau médiéval qu’il a acheté 2007 dans l’intention de le rénover le plus fidèlement possible à l’original. « En dépit du piteux état de l’édifice, j’ai décelé son potentiel » explique le maître de l’ouvrage qui compte déjà à son actif quelques rénovations réussies de bâtiments semblables. Le corps de l’édifice est constitué de deux parties : la partie ancienne d’environ 100 mètres carrés avec la façade donnant sur la rue et une extension de 65 mètres carrés à l’arrière. Cette dernière partie menaçant de s’effondrer, il était nécessaire de procéder à une démolition complète suivie d’une reconstruction tandis que le bâtiment principal classé monument historique nécessitait une rénovation de fond en comble. Une tâche peu aisée car la statique du bâtiment posait ici des problèmes majeurs dus à des travaux de transformation inappropriés réalisés au 19ème siècle. Ainsi par exemple la cheminée jadis d’un seul tenant au rez-de-chaussée s’étant brisée, ce qu’il en restait – et qui a été supprimé depuis – reposait sur une seule poutre qui subissait ainsi une surcharge multiple. Dans la zone du toit, les bases de la charpente du toit avaient pourri suite à des fuites de la couverture et devaient être entièrement rénovées. Aujourd’hui, sept tonnes de poutres métalliques utilisées en renfort dans toute la demeure contribuent en plus à la solidité du bâtiment.

Une rénovation réussie avec des produits naturels durables

Une fois les problèmes de statique résolus, le maître de l’ouvrage Rudi Napholtz a pu s’attaquer à la rénovation proprement dite de la bâtisse en respectant le cahier des charges du service des monuments historiques qui interdisait par exemple toute modification de la façade, ce qui rendait ainsi nécessaire l’isolation par l’intérieur des murs extérieurs. En outre, la charpente historique dans la zone des planchers intermédiaire devait obligatoirement être conservée. Parallèlement, le bâtiment devait atteindre le standard énergétique KfW 60 également en vigueur à l’heure actuelle en Allemagne pour les constructions neuves. « L’objectif de cette rénovation était d’allier le charme d’une bâtisse ancienne parfaitement rénovée et les avantages d’une construction neuve » explique Rudi Napholtz. « Nous souhaitions à cet effet employer, si possible, des produits naturels écologiques et durables s’intégrant parfaitement dans la partie historique ». Outre les exigences techniques d’isolation thermique, la rénovation visait à la création d’une isolation phonique particulièrement performante dans la zone des plafonds intermédiaires en bois et d’une protection efficace contre la chaleur estivale..

La rentabilité élevée des solutions de systèmes PAVATEX confirmée

Avec ses matériaux isolants en fibres de bois multifonctions et écologiques, PAVATEX propose spécialement pour ce type d’exigences des solutions de systèmes ultra-performantes qui ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années grâce à leurs excellentes propriétés biologiques et physiques, notamment dans la rénovation de bâtiments anciens et qui ont été mises en œuvre également pour cette rénovation. « En effet, les panneaux isolants en fibres de bois ne se contentent pas d’offrir des valeurs d’isolation optimales, ils permettent en plus une mise en œuvre extrêmement économique. En tant que produits en bois écologiques, ils sont de plus parfaitement adaptés aux volumes bâtis existants ».

PAVATEX résout toutes les tâches techniques d’isolation

L’isolation thermique par l’intérieur de la façade classée monument historique et l’isolation phonique requise dans la zone des planchers intermédiaires constituaient les principaux défis de la rénovation du bâtiment. « Les systèmes de PAVATEX ont permis de répondre de manière optimale à toutes les exigences » déclare Lothar Zieglmeier, directeur commercial régional de PAVATEX chargé du suivi de la rénovation dès la phase initiale. « Non seulement les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX offrent ici une isolation thermique performante, une isolation phonique efficace ainsi qu’une protection contre la chaleur estivale, ils compensent en outre les tolérances de construction qui existent toujours dans l’ancien ». Grâce à leur ouverture naturelle à la diffusion, les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX au pouvoir absorbant peuvent absorber l’humidité et la restituer, ce qui non seulement procure un climat intérieur agréable et équilibré mais permet en plus de prévenir les dégradations liées à l’humidité.

Les solutions d’isolation PAVATEX pour le toit, les murs et le sol

L’isolation de la façade par l’intérieur a été réalisée avec des panneaux PAVADENTRO 80 mm. Ces panneaux isolants en fibres de bois spécialement conçus pour l’isolation intérieure de murs extérieurs, posés sur une surface d’environ 55 mètres carrés, procurent une valeur U moyenne de 0,35 W/(m2K). Dans la toiture, les panneaux de sous-toiture ISOLAIR L 35 mm, posés sur environ 250 mètres carrés, assurent une protection efficace contre les températures estivales trop élevées et améliorent en plus l’isolation thermique et phonique de la maison. PAVATHERM-PROFIL 40 mm avec lattes de bois intégrées a été mis en œuvre dans les planchers intermédiaires. Ce système novateur qui aplanit les irrégularités du sol sur une surface d’environ 300 mètres carrés permet la création d’un sol ayant des valeurs d’isolation thermiques et phoniques idéales et autorise la pose quasi flottante d’un plancher en bois sans utiliser de lambourdes qui présentent l’inconvénient de diffuser particulièrement bien les bruits d’impacts gênants.

Double protection du climat avec PAVATEX

Grâce aux panneaux isolants en fibres de bois écologiques et durables de PAVATEX, non seulement le bâtiment historique peut bénéficier du standard énergétique KfW 60, mais en plus le maître de l’ouvrage Rudi Napholtz apporte ainsi une contribution précieuse et mesurable à la protection du climat. Cela va tout à fait dans le sens de la campagne de protection du climat de PAVATEX, placée sous le mot d’ordre « devenez champion du CO2 », qui incite à économiser activement du CO2 en isolant avec des panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX et récompense les meilleurs projets d’améliorations climatiques par des prix intéressants. Les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX utilisés ici améliorent le bilan global de CO2 environ de plus de 15 000 kg de CO2, ce qui correspond à la quantité de CO2 extraite de l’atmosphère par le bois lors de sa croissance et ainsi à long terme au cycle climatique global. A cela s’ajoute naturellement encore l’action isolante des produits PAVATEX qui réduisent durablement les rejets de CO2 du bâtiment et permettent d’économiser des coûts de chauffage. Ainsi, non seulement les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX contribuent de manière importante à la protection du climat mais ils permettent en plus de débourser moins. Et avec leurs caractéristiques physiques de construction exceptionnelles, ils permettent également aux bâtiments historiques telle cette bâtisse rénovée de bénéficier d’une enveloppe moderne et multifonctions qui les préserveront pour la postérité durant plusieurs décennies, voir plusieurs siècles encore.

Rénovation de l’ancien selon les derniers standards énergétiques

L’isolation intérieure de la façade classée monument historique et les mesures d’isolation phonique des planchers intermédiaires constituaient les principaux défis de la rénovation d’un bâtiment de plus de 500 ans à Landshut. Une solution s’est imposée : les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX qui s’intègrent parfaitement dans la partie historique tout en répondant de manière optimale aux exigences de la physique du bâtiment. Une fois rénové, le bâtiment est ainsi conforme au standard énergétique strict KfW 60 qui s’applique aux constructions neuves en Allemagne.

Landshut compte parmi les rares villes allemandes dont le centre médiéval a été préservé en grande partie dans sa forme initiale. L’une des merveilles de Landshut est la rue principale Neustadt au cœur de la ville, bordée de nombreuses boutiques et demeures médiévales conservées en l’état d’origine. Au numéro 527 se dresse une pure merveille architecturale: une bâtisse de trois étages à usage commercial et d’habitation datant de 1496, parée d’une façade néogothique qui en fait l’un des édifices les plus remarquables de la rue.

Le défi: la protection des monuments historiques

Rudi Napholtz, exploitant d’un magasin de décoration et d’aménagement intérieur à Landshut, a lui aussi succombé au charme de ce joyau médiéval qu’il a acheté 2007 dans l’intention de le rénover le plus fidèlement possible à l’original. « En dépit du piteux état de l’édifice, j’ai décelé son potentiel » explique le maître de l’ouvrage qui compte déjà à son actif quelques rénovations réussies de bâtiments semblables. Le corps de l’édifice est constitué de deux parties : la partie ancienne d’environ 100 mètres carrés avec la façade donnant sur la rue et une extension de 65 mètres carrés à l’arrière. Cette dernière partie menaçant de s’effondrer, il était nécessaire de procéder à une démolition complète suivie d’une reconstruction tandis que le bâtiment principal classé monument historique nécessitait une rénovation de fond en comble. Une tâche peu aisée car la statique du bâtiment posait ici des problèmes majeurs dus à des travaux de transformation inappropriés réalisés au 19ème siècle. Ainsi par exemple la cheminée jadis d’un seul tenant au rez-de-chaussée s’étant brisée, ce qu’il en restait – et qui a été supprimé depuis – reposait sur une seule poutre qui subissait ainsi une surcharge multiple. Dans la zone du toit, les bases de la charpente du toit avaient pourri suite à des fuites de la couverture et devaient être entièrement rénovées. Aujourd’hui, sept tonnes de poutres métalliques utilisées en renfort dans toute la demeure contribuent en plus à la solidité du bâtiment.

Une rénovation réussie avec des produits naturels durables

Une fois les problèmes de statique résolus, le maître de l’ouvrage Rudi Napholtz a pu s’attaquer à la rénovation proprement dite de la bâtisse en respectant le cahier des charges du service des monuments historiques qui interdisait par exemple toute modification de la façade, ce qui rendait ainsi nécessaire l’isolation par l’intérieur des murs extérieurs. En outre, la charpente historique dans la zone des planchers intermédiaire devait obligatoirement être conservée. Parallèlement, le bâtiment devait atteindre le standard énergétique KfW 60 également en vigueur à l’heure actuelle en Allemagne pour les constructions neuves. « L’objectif de cette rénovation était d’allier le charme d’une bâtisse ancienne parfaitement rénovée et les avantages d’une construction neuve » explique Rudi Napholtz. « Nous souhaitions à cet effet employer, si possible, des produits naturels écologiques et durables s’intégrant parfaitement dans la partie historique ». Outre les exigences techniques d’isolation thermique, la rénovation visait à la création d’une isolation phonique particulièrement performante dans la zone des plafonds intermédiaires en bois et d’une protection efficace contre la chaleur estivale..

La rentabilité élevée des solutions de systèmes PAVATEX confirmée

Avec ses matériaux isolants en fibres de bois multifonctions et écologiques, PAVATEX propose spécialement pour ce type d’exigences des solutions de systèmes ultra-performantes qui ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années grâce à leurs excellentes propriétés biologiques et physiques, notamment dans la rénovation de bâtiments anciens et qui ont été mises en œuvre également pour cette rénovation. « En effet, les panneaux isolants en fibres de bois ne se contentent pas d’offrir des valeurs d’isolation optimales, ils permettent en plus une mise en œuvre extrêmement économique. En tant que produits en bois écologiques, ils sont de plus parfaitement adaptés aux volumes bâtis existants ».

PAVATEX résout toutes les tâches techniques d’isolation

L’isolation thermique par l’intérieur de la façade classée monument historique et l’isolation phonique requise dans la zone des planchers intermédiaires constituaient les principaux défis de la rénovation du bâtiment. « Les systèmes de PAVATEX ont permis de répondre de manière optimale à toutes les exigences » déclare Lothar Zieglmeier, directeur commercial régional de PAVATEX chargé du suivi de la rénovation dès la phase initiale. « Non seulement les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX offrent ici une isolation thermique performante, une isolation phonique efficace ainsi qu’une protection contre la chaleur estivale, ils compensent en outre les tolérances de construction qui existent toujours dans l’ancien ». Grâce à leur ouverture naturelle à la diffusion, les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX au pouvoir absorbant peuvent absorber l’humidité et la restituer, ce qui non seulement procure un climat intérieur agréable et équilibré mais permet en plus de prévenir les dégradations liées à l’humidité.

Les solutions d’isolation PAVATEX pour le toit, les murs et le sol

L’isolation de la façade par l’intérieur a été réalisée avec des panneaux PAVADENTRO 80 mm. Ces panneaux isolants en fibres de bois spécialement conçus pour l’isolation intérieure de murs extérieurs, posés sur une surface d’environ 55 mètres carrés, procurent une valeur U moyenne de 0,35 W/(m2K). Dans la toiture, les panneaux de sous-toiture ISOLAIR L 35 mm, posés sur environ 250 mètres carrés, assurent une protection efficace contre les températures estivales trop élevées et améliorent en plus l’isolation thermique et phonique de la maison. PAVATHERM-PROFIL 40 mm avec lattes de bois intégrées a été mis en œuvre dans les planchers intermédiaires. Ce système novateur qui aplanit les irrégularités du sol sur une surface d’environ 300 mètres carrés permet la création d’un sol ayant des valeurs d’isolation thermiques et phoniques idéales et autorise la pose quasi flottante d’un plancher en bois sans utiliser de lambourdes qui présentent l’inconvénient de diffuser particulièrement bien les bruits d’impacts gênants.

Double protection du climat avec PAVATEX

Grâce aux panneaux isolants en fibres de bois écologiques et durables de PAVATEX, non seulement le bâtiment historique peut bénéficier du standard énergétique KfW 60, mais en plus le maître de l’ouvrage Rudi Napholtz apporte ainsi une contribution précieuse et mesurable à la protection du climat. Cela va tout à fait dans le sens de la campagne de protection du climat de PAVATEX, placée sous le mot d’ordre « devenez champion du CO2 », qui incite à économiser activement du CO2 en isolant avec des panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX et récompense les meilleurs projets d’améliorations climatiques par des prix intéressants. Les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX utilisés ici améliorent le bilan global de CO2 environ de plus de 15 000 kg de CO2, ce qui correspond à la quantité de CO2 extraite de l’atmosphère par le bois lors de sa croissance et ainsi à long terme au cycle climatique global. A cela s’ajoute naturellement encore l’action isolante des produits PAVATEX qui réduisent durablement les rejets de CO2 du bâtiment et permettent d’économiser des coûts de chauffage. Ainsi, non seulement les panneaux isolants en fibres de bois PAVATEX contribuent de manière importante à la protection du climat mais ils permettent en plus de débourser moins. Et avec leurs caractéristiques physiques de construction exceptionnelles, ils permettent également aux bâtiments historiques telle cette bâtisse rénovée de bénéficier d’une enveloppe moderne et multifonctions qui les préserveront pour la postérité durant plusieurs décennies, voir plusieurs siècles encore.

Contact

PAVATEX SA 

Rte de la Pisciculture 37 
CH-1701 Fribourg 

téléphone: +41 (0)26 426 31 11 
Fax: +41 (0)26 426 32 00

ici »

Votre conseiller personnel

Entrez votre code postal afin d’obtenir les coordonnées de votre interlocuteur personnel.